Comment impliquer les collaborateurs dans la démarche RSE de l'entreprise ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises comme levier de cohésion d’équipe et de performance collective.
Qu’est-ce que la RSE ? La “Responsabilité Sociétale des Entreprises” est une démarche de considération des enjeux du développement durable à l’échelle de l’entreprise. Il s’agit, très concrètement, de réduire les externalités négatives sur l’environnement et la société. Le tout, en essayant de contribuer positivement aux Objectifs du Développement Durable énoncés par l’ONU.
1.

Les avantages de l’implication des collaborateurs dans la démarche RSE

Dans un précédent article, nous avions expliqué pourquoi développer sa démarche RSE peut être un levier de performance au sein d’une entreprise.

 

Parmi les avantages des actions de Responsabilité Sociétale des Entreprises, nous en retenons trois principaux.

D’abord, il y a les effets positifs sur la marque employeur. Une récente étude révèle que 62% des jeunes souhaitent travailler “pour des entreprises et organisations qui cherchent à délivrer un impact environnemental et social positif”.

Pour attirer de nouveaux talents, notamment les jeunes diplômés, vous devrez donc vous engager dans une démarche de Responsabilité. Et vous devrez communiquer dessus ! Pourquoi pas diffuser un bilan annuel de vos efforts en la matière et des résultats obtenus ?

Vos engagements de responsabilité sociale et environnementale seront aussi une bonne réponse aux attentes de vos équipes. En effet, vous pourriez interroger vos collaborateurs afin de connaître les sujets qui leur tient à coeur. En les mettant à contribution, la définition d’un plan d’action RSE peut devenir un exercice collégial et fédérateur.

 

Enfin, entamer un plan RSE constitue également un argument de fidélisation des collaborateurs les plus talentueux. Vos salariés peuvent, comme beaucoup, envisager des réorientations professionnelles ou des changements de carrière. Les études démontrent que c’est souvent une “quête de sens” qui est à l’origine des départs. Dès lors, afficher une démarche sincère et désintéressée de réduction des externalités négatives pourra retenir vos collaborateurs les plus engagés, sur le plan social ou environnemental.

 

2.

Sensibilisez vos collaborateurs à la démarche de responsabilité sociétale de votre entreprise

Bien que vos salariés soient de plus en plus sensibilisés aux enjeux du développement durable, il est toujours bon d’expliquer votre démarche. L’acronyme “RSE” est assez connu, mais peu sauraient traduire ce concept en action. En fait, c’est assez normal : la RSE peut prendre des visages très différents selon les organisations !

Il est donc primordial que vous donniez un aperçu concret de votre vision du développement durable, appliqué à votre entreprise.

Avant d’entamer la moindre démarche, une phase assez longue de sensibilisation peut être initiée. De quelques mois à quelques années, selon la taille de votre organisation. Par exemple, une PME aura tout intérêt à consacrer un semestre à la sensibilisation des collaborateurs aux externalités négatives et positives connues de l’entreprise.

Vient ensuite une phase de présentation des avantages d’une démarche RSE. C’est le rôle des managers d’expliquer à leurs collaborateurs les intérêts des actions à venir.


Tout au long des actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable, misez sur une approche ludique et interactive. La Responsabilité Sociétale de votre entreprise, c’est quelque chose qui doit se vivre ! Evitez donc à tout prix les présentations powerpoint à rallonge, les explications des normes ISO… Votre équipe veut du concret, alors donnez-lui.

Triplez votre efficacité commerciale
grâce à la prospection digitale !

3.

Mobilisez vos collaborateurs pour concevoir votre plan RSE

La réussite des engagements de responsabilité dépend largement de l’implication de tous les niveaux de l’entreprise. En d’autres termes, vous ne réaliserez vos ambitions de réduction d’externalités négatives qu’avec le concours de toutes vos équipes.

Bonne nouvelle : la mise en action d’une démarche RSE est aussi un excellent levier de mobilisation volontaire des collaborateurs. Mieux qu’un team building, résolument plus efficace qu’un séminaire !

L’idée est de solliciter la participation des collaborateurs à toutes les étapes de la démarche… A commencer par la définition du plan d’actions.

Lorsqu’on s’intéresse au développement durable, on découvre qu’il y a beaucoup à faire. Et il est impossible de jouer sur tous les tableaux dès le début. C’est pourquoi votre plan d’action devra se concentrer sur deux ou trois activités clés de votre entreprise. Un premier pilier pourrait être de réduire la génération de déchets quotidiens au bureau.

Le plus efficace pour faire émerger les actions à privilégier, c’est encore d’interroger vos équipes directement !

N
Une première phase de sondage permettra de révéler les thématiques chères à vos équipes.
N
Une seconde phase pourrait consister en la création de groupes de travail sur ces thématiques.
N
Une troisième phase permettrait une présentation des premières réflexion, et mise au vote des actions à initier dès la première année.

En tant que dirigeant / manager, votre rôle sera aussi d’alerter vos équipes sur la faisabilité des actions envisagées dans le temps imparti. N’hésitez d’ailleurs pas à participer aux réflexions.

D’ailleurs, certaines actions, très simples, peuvent s’avérer très fédératrices :

N
Mettre en place du mécénat de compétences en permettant à vos salariés de donner de leur temps à des associations locales ;
N
Allouer une partie des recettes à soutenir financièrement une cause caritative sélectionnée par vos équipes ;
N
Proposer des alternatives aux salariés pour qu’ils réduisent la quantité de déchets générés quotidiennement (et organiser un challenge avec les volontaires sur le sujet) ;
N
Sponsoriser et participer à des initiatives de solidarité (courses solidaires de collecte de fond, collectes de déchets sur les plages…).
Passez à l'action
commerciale digitale !
Référencement, réseaux sociaux, emailing, prospection, publicité...
Lancez une action spécifique ou préparez un plan d'actions global.
Suivi, Coaching, Pilotage : avec intento, vous êtes guidés pas à pas !
4.

Communiquez avec vos collaborateurs avant, pendant et après vos actions

Plus de la moitié des salariés français estiment ne pas être assez tenus informés des actions RSE de leur entreprise. C’est une erreur que vous ne ferez pas.

L’engagement dans une démarche de maîtrise de votre impact présente de nombreuses opportunités dans le cadre de votre communication externe. Mais la première chose à faire est de tenir informées vos équipes de collaborateurs.

Voyez cela comme un nouvel engagement de responsabilité vis-à-vis de vos salariés. En communiquant plus régulièrement sur vos actions et vos résultats, vous faites preuves de transparence. Or, la transparence est une demande croissante des professionnels !

Le plus simple est encore de tenir à jour un journal des avancées. Pourquoi pas une newsletter interne qui rendrait compte de ce qui a été fait et des résultats ? Complétez cela par une présentation semestrielle d’indicateurs clefs devant toute l’équipe. Cette présentation peut d’ailleurs être l’occasion de célébrer les réussites, et donc de mettre en avant les collaborateurs particulièrement investis.

Bien que la RSE soit souvent entrevue sous l’angle de ses bienfaits pour la communication externe et le développement commercial… Il est bon de rappeler que cette démarche est aussi un levier de performance en interne. La clef d’une stratégie RSE réussie réside dans la capacité de l’organisation à mobiliser ses équipes.
Ces articles peuvent vous intéresser :
Mathieu Henri

Mathieu Henri

Expert webmarketing & SEO

Issu d’un parcours alliant compétences commerciales et marketing, j’accompagne les TPE / PME dans leur développement commercial via le digital grâce à des outils et leviers adaptés à leurs besoins.

vous souhaitez en savoir plus sur les solutions que nous pouvons vous proposer ?

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez