Pourquoi opter pour le cold email ?

Quels avantages comparé à d'autres méthodes ? Le cold email est-il la prospection B2B de demain ?

Nous l’avons vu, pour une entreprise B2B la prospection est le nerf de la guerre. Si vous souhaitez obtenir des résultats concrets et optimiser votre ROI, il est important de choisir la méthode la plus adaptée. En opposition aux stratégies de prospection dites « traditionnelles », la technique du cold email s’avère particulièrement payante si elle est adroitement menée. Dans cet article nous faisons le point sur les bénéfices de cette méthode et nous vous expliquons comment l’intégrer à votre stratégie digitale B2B.

Les principes du cold email

Le cold email est une technique de prospection par email. À l’instar du cold calling elle consiste à cibler des prospects avec qui vous n’avez jamais eu de contacts. Son objectif principal est de faire connaître les produits et les services de votre entreprise et d’éveiller l’intérêt du lecteur pour déclencher une prise de contact.

Toutefois, pour que cette démarche soit payante dans le cadre d’une prospection B2B il convient d’établir une stratégie en amont afin que vos envois se distinguent de l’emailing de masse.

En effet, pour que votre email soit ouvert, et lu, il est important d’élaborer avec soin le message que vous souhaitez véhiculer. Ainsi, vous devrez mettre un point d’honneur à travailler le ton, la forme et le contenu de votre email pour que votre cible identifie rapidement votre proposition de valeur.

Les avantages du cold email

Contrairement au cold calling, la mise en place d’une campagne de cold email demande peu de moyens. Une fois votre stratégie déterminée, vos contenus créés, et votre base de données constituée ou achetée, votre prospection se déroule en un clic. Et puisque cette technique est bien moins chronophage que celle des appels à froids, vous obtenez une campagne plus rentable et donc un meilleur retour sur investissement. De plus, vous pourrez mesurer en temps réel l’efficacité de votre campagne et ainsi faire des ajustements ou des tests A/B pour déterminer la meilleure approche.

Comment inclure le cold email dans votre stratégie B2B ?

Pour que votre stratégie de cold email soit payante, vous devez apporter un soin particulier à la rédaction du contenu de vos emails. La vigilance est de mise car la simplicité de cette technique laisse peu de place aux approximations. Si tout le monde est capable d’envoyer un mail, à vous de prouver que vous êtes capable d’en envoyer un bon.

Lors de l’élaboration de votre message, gardez en tête que la finalité de cette approche est de déclencher chez votre prospect l’envie d’en savoir plus sur votre activité. Voici les points principaux dont vous devrez tenir compte :

1/ L’objet de votre email.

Très important, l’objet de l’email est le premier contact entre vous et votre cible. En moyenne, un acheteur reçoit une centaine d’emails par jour et en ouvre seulement 23%. Vous devez donc inciter le prospect à ouvrir votre email en soignant l’objet de ce dernier. Celui-ci doit être simple et percutant. On mesure son efficacité par le taux d’ouverture.

2/ Le contenu de votre email.

En moyenne seulement 2% des emails ouverts entraînent un clic sur les liens qu’ils contiennent. Pour pousser votre cible à l’action, vous devez élaborer un message clair et personnalisé mais également trouver le ton adapté, en évitant d’être trop commercial. Le taux de clic ou le taux de réactivité vous permettra de mesurer l’efficacité du contenu de votre campagne.

3/ La scénarisation de votre stratégie de cold email.

Ce n’est pas parce que votre cible n’a pas ouvert votre email ou qu’elle n’a pas cliqué sur le lien qu’il faut l’abandonner. Pour recibler les prospects qui n’ont pas ou peu réagi à votre première campagne, segmentez votre base de données en fonction du taux d’ouverture, du taux de clic ou encore du taux de réactivité. Définissez ensuite des scénarios adaptés à chacun des profils et adressez-leur de nouveaux emails personnalisés.

En définitive, le cold email présente bien des avantages pour votre entreprise spécialisée en B2B. C’est sans doute le meilleur moyen de vous faire connaître de votre cible sans être trop intrusif. Une campagne de cold email habilement menée sera un atout majeur pour générer des leads et développer votre activité. Moins coûteuse et chronophage que le cold calling, cette méthode va permettre à vos forces de vente de se concentrer sur l’essentiel : convaincre vos prospects les plus chauds de passer à l’acte. Associé à d’autres méthodes d’acquisition, comme le contenu et des campagnes de nurtering sur vos leads, le cold email est une technique rentable qui se fera rapidement une place de choix au sein de votre stratégie de prospection.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Rémi Caland

Rémi Caland

Business Developer

J'aide les PME B2B à exploiter au maximum les interactions sur leur site et autres supports web, pour générer de nouvelles opportunités commerciales.

vous souhaitez en savoir plus sur les solutions que nous pouvons vous proposer ?

Partagez10
Tweetez
Partagez
+11
Enregistrer
11 Partages